Laboratoire de COnception de Systèmes Mécaniques et Robotiques

Équipe d’accueil,  EA 7398 – Directeur Vincent Hugel
L’unité de recherche COSMER a été créée par le Conseil d’Administration de l’Université de Toulon le 18 novembre 2014. Elle a été reconnue équipe d’accueil par le Ministère en juin 2015, et est rattachée à la nouvelle école d’Ingénieurs Seatech de l’Université de Toulon. Elle regroupe des enseignants-chercheurs anciennement affectés à Supmeca-Toulon et des enseignants-chercheurs affectés à l’IUT de l’Université de Toulon dans les départements GMP (Génie Mécanique et Productique), GIM (Génie Industriel et Maintenance) et MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet).

Cette équipe réunit des compétences en recherche et en enseignement dans les domaines de la mécanique et de la robotique (sections 60 et 61 du CNU). Tous les membres de l’unité sont hébergés dans le bâtiment M de Seatech sur le campus de l’Université, ce qui permet une interaction forte avec les élèves-ingénieurs, et une mutualisation des ressources matérielles.
Les missions de l’unité sont de développer des activités de recherche en mécatronique (mécanique et robotique), en liaison avec le tissu industriel de la région, et en particulier de définir des activités de recherche en robotique sous-marine en coopération avec l’Ifremer.


Le laboratoire Cosmer est rattaché aux pôles INP – Information, Numérique, Prévention –  et MEDD – Mer, Environnement et Développement Durable – de l’Université de Toulon, qui ont pour vocation de faire rayonner l’Université sur la région et à favoriser les projets inter-laboratoires aux niveaux national et européen. L’unité occupe également un siège au conseil de l’Ecole Doctorale 548 Mer et Sciences de l’Université.

L’unité est régie par des status types de l’Université. La gestion est assurée par un secrétariat, une équipe de direction et un Conseil de Laboratoire composé de 12 membres.

Thématiques de recherche

L’unité développe deux axes de recherche principaux :

Le développement des axes éco-conception et robotique mobile a été renforcé par des activités en conception mécanique autour de la fabrication additive, notamment avec la mise en place d’une plate-forme de prototypage rapide, appelée MAQ-3D, en association avec TVT (Toulon Var Technologies). Ces activités traitent des problématiques relatives à l’optimisation de la chaîne numérique en fabrication additive, depuis le développement de méthodologies de conception dédiées jusqu’au pilotage de structures robotiques de fabrication.