Vers des modèles par contraintes génériques pour l’écoconception de produits

Alexandre Popoff (janv. 2015)

Encadrement : Dominique MILLET

 

Le travail réalisé au cours du doctorat s’articule autour de trois axes de recherche complémentaires. Notre objectif global est d’élaborer une méthode d’optimisation multi-objectifs du cycle de vie de produits manufacturés prenant en compte des données extérieures au produit telles que ses usages et son attractivité.

Nous avons choisi, pour notre premier axe de recherche, de nous focaliser sur la phase d’utilisation. Cette phase ne faisant, au regard de ses consoeurs, que depuis peu l’objet de recherches approfondies par la communauté de chercheurs en éco-conception, une étude dédiée s’avérait nécessaire afin d’assurer la pertinence de notre future méthode.

Notre deuxième axe de recherche s’appuie sur le précédent afin d’élaborer une méthodologie de modélisation du cycle de vie de produits suffisamment proche de la réalité. Notre travail porte sur l’utilisation de données issues d’ACV et d’ACCV pour alimenter une modélisation par contraintes du système étudié. Cette modélisation par contraintes peut ensuite être utilisée comme outil d’aide à la conception pour élaborer puis comparer différentes alternatives en optimisant leurs performances environnementales et économiques. Nous incluons dans notre méthodologie la possibilité de négociations fonctionnelles, permettant ainsi une optimisation plus libre que pour un produit dont le mix fonctionnel serait figé.

Notre troisième axe de recherche vise à enrichir la méthodologie élaborée dans le deuxième axe. Nous ajoutons notamment à notre méthodologie une modélisation de l’attractivité du produit par rapport au marché visé, basée sur les principes du Quality Function Deployment. Nous améliorons de ce fait l’intérêt de notre méthodologie comme outil d’aide à la conception et d’aide à la décision en permettent une meilleure intégration des objectifs du cahier des charges et de la stratégie d’entreprise.

8.02.2016 Séminaire Mathieu RICHIER et Tutoriel Claire DUNE

Le 8 février à 9h, en salle 141 (Bat. M), Mathieu Richier présentera un
séminaire sur la modélisation dynamique appliquée à la robotique sous-marine
suite à son séjour en Ecosse au laboratoire Ocean System Laboratory, d’Yvan Petillot
(Université d’Heriot Watt) de novembre dernier.

Suite à ce séminaire, Claire DUNE présentera un tutoriel sur l’asservissement visuel.

Vous êtes cordialement invités à y assister.

Conception mécanique et fabrication additive

L’interface entre les axes éco-conception et robotique mobile a été renforcée par des activités en conception mécanique autour de la fabrication additive, notamment avec la mise en place d’une plate-forme de prototypage rapide, appelée MAQ-3D, en association avec TVT (Toulon Var Technologies), le recrutement effectif d’un maître de conférences en section 60, spécialiste de la fabrication mécanique en septembre 2015, et le démarrage en octobre 2015 d’une thèse sur l’optimisation de la conception de systèmes mécaniques dotés de mobilités par l’utilisation de la fabrication additive.

Cette thématique de recherche, transverse aux deux équipes EOSMD et RMMAT, traite des problématiques relatives à l’optimisation de la chaîne numérique en fabrication additive, depuis le développement de méthodologies de conception dédiées jusqu’au pilotage de structures robotiques de fabrication.

Ces travaux à l’interface sont d’une importance capitale pour les deux axes dans la mesure où elle assure un support à la conception et à la rétro-conception de prototypes mécaniques et robotiques, qui ne sont pas limités à des applications de robotique sous-marine.